Internet aurait pu flinguer bien des films!

Les fidèles lecteurs de Scénario-Buzz (et mes contacts Facebook aussi, les pauvres) le savent, j’adore les parodies cinématographiques concoctées par les joyeux (et talentueux) lurons du site College Humor.

Ils nous proposent une fois encore une petite pépite d’humour et de cinéphilie, nous livrant au passage une réflexion sur la façon dont Internet, en révolutionnant notre quotidien, a également forcé les scénaristes à changer leur façon de concevoir certaines intrigues…

Lancé en 1999 par Josh Abramson et Ricky Van Veen, College Humor publie quotidiennement les textes, images et vidéos de ses membres après soumission à un jury. Le résultat est, la plupart du temps, à la hauteur de cette ambition éditoriale. Racheté par la société InterActiveCorp, puis décliné  en série télévisée, The CollegeHumor Show, sur MTV, le site est devenu une référence en matière de parodie.

Après avoir savoureusement taclé Tim Burton et ses obsessions créatives, puis les grandeur et décadence de M. Night Shyamalan, avoir revisité l’un des gros succès de 2010, The social network, le collectif a imaginé les dégâts qu’aurait causé le grand dieu Internet sur quelques films du répertoire, à savoir The Ring d’Hideo Nakata (scénario: Hiroshi Takahashi d’après un roman de Kôji Suzuki), The sixth sense de M. Night Shyamalan (scénario & réalisation), The Apartment (La Garçonnière en VF) de Billy Wilder (scénario I.A.L. Diamond & Billy Wilder), Star Wars de George Lucas (scénario & réalisation), Basic Instinct de Paul Verhoeven (scénario: Joe Eszterhas) et The Shawshank Redemption (Les évadés en VF) de Franck Darabont (scénario & réalisation d’après une nouvelle de Stephen King)…




Copyright©Nathalie Lenoir 2011


Follow Nathalie_Lenoir on Twitter



2 réflexions sur “ Internet aurait pu flinguer bien des films! ”

Les commentaires sont fermés