3 COULEURS Hors Série Sofia Coppola

MK2 Multimedia a joué les Pères Noëls avant l’heure en m’envoyant ce superbe hors série de sa revue 3 Couleurs publié à l’occasion de la sortie prochaine de Somewhere, très attendu long-métrage de Sofia Coppola.

Cette superbe revue sort demain en kiosques mais que diriez-vous de la découvrir en avant-première?

Les fidèles lecteur de ce blog le savent (et manifestement, certains attachés de presse aussi), je voue une grande admiration à Sofia Coppola, photographe et cinéaste de talent. En trois longs-métrages à peine, la fille du grand Francis Ford s’est fait un prénom, brossant un univers qui oscille entre émotion subtile et esthétique ultra sensorielle, filmant des personnages en errance entre deux âges, entre deux états d’âme. Sa caméra faussement pudique les filme à fleur de peau, distillant leur spleen avec beaucoup de tendresse.

Après avoir porté à l’écran le superbe roman de Jeffrey Eugenides, The virgin suicides, puis avoir filmé la rencontre improbable d’un acteur sur le retour et d’une jeune femme en devenir dans Lost in translation et avoir livré un biopic marginal mais sensible de Marie-Antoinette, dernière reine de France, qui, contrairement à ses deux précédents opus a été loin de faire l’unanimité, Sofia Coppola revient, pour son quatrième long-métrage, à un cinéma plus intimiste.




Somewhere dissèque le flou existentiel d’une star hollywoodienne, Johnny Marco, interprété par Stephen Dorff, qui se remet d’une fracture dans une suite du mythique hôtel Château-Marmont. La visite surprise de sa fille de onze ans, Cleo, lui permet de remettre les choses en perspective.

En attendant la sortie de Somewhere sur nos écrans, le 5 janvier prochain, je vous propose de vous plonger dans le magnifique numéro hors série de la revue Trois Couleurs publiée par MK2 Multimédia. Entièrement consacrées à la cinéaste et à son identité cinématographique si personnelle, les cent-trente pages de cette publication alternent interview de l’artiste, analyses de son œuvre, de ses sources d’inspiration multiples, mais aussi de celles de son chef opérateur, Harris Savides, des thématiques qu’elle creuse, film après film, du jeu de miroir qui existe entre chacun d’eux, notamment par le biais des personnages, le tout entrecoupé d’illustrations superbes. Il y est bien entendu question du Château-Marmont, véritable personnage du film,  et de sa légende, mais aussi de Stephen Dorff qu’il est difficile de ne pas associer au protagoniste qu’il incarne, des relations que Sofia Coppola entretient avec les univers de la musique et de la mode, de la dynastie Coppola, véritable royauté hollywoodienne, avec une conclusion chorale par quelques artistes qui côtoient la cinéaste.




Un outil magnifique pour décrypter le quatrième opus de Sofia Coppola, couronné du Lion d’Or lors de la dernière Mostra de Venise, que certains critiques ont pris à tort pour un film un peu poseur d’une cinéaste « branchée » alors qu’une profonde démarche artistique sous-tend tout son travail et son écriture subtile, délicieux pied de nez à ceux qui pensent qu’Hollywood rime forcément avec formatage…

Vous pourrez vous procurer ce Hors Série de la revue 3 Couleurs dès demain matin, en kiosques ou sur Amazon et pour moins de sept euros! Un cadeau de dernière minute idéal pour l’un de vos proches scénaristes

Copyright©Nathalie Lenoir 2010


Follow Nathalie_Lenoir on Twitter