Coup de cœur pour Harry Potter

A moins de résider sur la planète Mars, vous n’êtes pas sans savoir, chers lecteurs, que sort aujourd’hui dans nos salles la première partie du septième et dernier opus de l’adaptation cinématographique de la saga Harry Potter créée par JK Rowling, Harry Potter and the deathly hallows.

Je profite de l’occasion pour vous dire mon affection pour le petit sorcier et pour partager avec vous quelques ressources online…

En juin 1997, une jeune romancière anglaise sans le sou, mère célibataire de surcroit, publie le premier tome d’une saga consacrée à un orphelin malingre qui découvre le jour de son onzième anniversaire qu’il est un sorcier en devenir, le reste est légende…




Grâce aux aventures littéraires d’Harry Potter, qui se déroulent en sept opus, et à leurs adaptations cinématographiques, JK Rowling est devenue un poids lourd de l’édition et détient l’une des plus grandes fortunes d’Angleterre. A l’instar de Tolkien avec The lord of the rings, elle a créé un vaste univers fictif qui génère un véritable culte aux quatre coins du monde, chez des fans « de sept à soixante-dix sept ans ». Plus de 400 millions de copies,  traduites dans 67 langues, ont été vendues à ce jour.

Depuis quelques mois, Harry Potter a même les honneurs d’un parc d’attraction entièrement dédié, preuve de sa spectaculaire cote d’amour.

Comment expliquer un tel succès? Quand certains ne voient en Harry Potter qu’un personnage de livres pour enfants ils se trompent lourdement, le jeune sorcier est l’archétype même du héros analysé par Joseph Campbell: un enfant chétif et mal aimé qui se révèle un prince à qui il incombe de sauver le monde. Il rencontrera sur son chemin divers alliés et mentors et devra expérimenter une longue série d’épreuves et de pertes, de plus en plus pénibles, jusqu’à consentir au sacrifice suprême…

Aujourd’hui sort donc sur nos écrans la première partie de l’adaptation littéraire du dernier tome de la saga, Harry Potter and the deathly hallows, scénarisée par Steve Kloves, à qui l’on devra au final sept scripts sur huit (Michael Goldenberg a scénarisé l’épisode cinq) et mise en images par David Yates (qui signe les quatre derniers films). Comme beaucoup de fans, je suis à la fois excitée comme une puce et nostalgique à la pensée que la boucle sera très prochainement bouclée (le dernier opus est annoncé pour l’été 2011).

Car voyez-vous, pour les Lenoir mère et fille, Harry Potter fait carrément partie de la famille, ses aventures se déclinent en livres (en deux langues), DVD et… Lego (une sacrée collection, je vous prie de le croire), bref, on kiffe HP et il va être très pénible de lui dire au revoir…

Afin de finir sur une note plus joyeuse, je vous propose de découvrir quelques ressources liées à cette sortie et au petit sorcier en général:

Commençons par une interview vidéo de JK Rowling et Steve Kloves.






Terminons en images avec une bande-annonce méga miam miam:

PS: il se murmure que JK Rowling pourrait un jour consacrer un nouvel ouvrage à cet univers magique…

Copyright©Nathalie Lenoir 2010


Follow Nathalie_Lenoir on Twitter



2 réflexions sur “ Coup de cœur pour Harry Potter ”

Les commentaires sont fermés