Et si le pire ennemi de la fiction française était… le Programmateur ?

Sullivan le Postec, rédacteur en chef du webzine Le Village, vient de consacrer un article à l’un des pires maux qui rongent notre fiction télévisée hexagonale, notamment les séries télévisées: le manque de discernement (pour rester polie) de nos diffuseurs…

Je partage entièrement ce point de vue et vous encourage vivement à lire l’article!

Tout est parti d’un désolant constat, que je faisais d’ailleurs partager dans mes tweets: il y a quelques jours, on apprenait que France 3 avait choisi de programmer la troisième saison d’Un village français le dimanche soir (en lieu et place du jeudi), c’est à dire de mettre en concurrence la série avec les films de TF1 et France 2. A titre d’exemple (mais ô combien parlant), le 28 novembre prochain, les premiers épisodes se verront faire face à un adversaire de poids: Bienvenue chez les Ch’tis!

En clair, le chaîne condamne cette remarquable série, qui a pourtant fait ses preuves, a de faibles audiences, voire à son annulation.

Il est de bon ton, sur notre sol, de blâmer les scénaristes lorsqu’il s’agit d’analyser les mauvaises audiences de notre fiction télévisuelle mais ne serait-il pas grand temps que les diffuseurs assument leurs incohérences?

Je vous invite à lire l’excellente analyse de Sullivan le Postec dans les colonnes du webzine Le Village et à participer au débat dans la rubrique commentaire de Scénario-Buzz.

Copyright©Nathalie Lenoir 2010


Follow Nathalie_Lenoir on Twitter