Celtx, un logiciel d’écriture de scénario gratuit

Lorsqu’on parle de logiciel d’écriture de scénario, Final Draft est Ze référence absolue, et ce des deux côtés de l’Atlantique, même s’il est loin de remporter tous les suffrages sur notre sol. Mais il faut reconnaitre qu’il n’est pas donné…

Voici donc une alternative pour les Padawans, wanabe scénaristes, auteurs fauchés…

Peut-on mettre en page un scénario sans logiciel d’écriture? Oui mon capitaine, il suffit de bien savoir utiliser Word sur PC, ou les raccourcis clavier sur Mac. Ceci étant dit, c’est quand même vachement sympa un logiciel d’écriture.

Vous ne pouvez pas vous offrir Final Draft ? Sachez tout d’abord qu’on trouve très facilement d’anciennes versions en téléchargement gratuit sur le Net mais bon, je n’ai rien dit, hein, et ne comptez pas sur moi pour vous filer les adresses que d’ailleurs je ne connais pas, monsieur le Juge!

Non, je préfère vous proposer une solution 100% légale puisque 100% gratuite, le logiciel Celtx qui est compatible avec Windows, mais aussi Linux pour les vrais geeks qui lisent ces colonnes. Selon mes sources, il est beaucoup utilisé outre-Atlantique par les wannabe scénaristes et il bien noté par le site Clubic.com, ce qui est une bonne garantie.

Voici quelques démos glanées ça et là sur le Net (on en trouve une tripotée, sur à peu près tous les aspects), pour ceux que ça intéresse:

NB: A chaque fois que j’aborde un article de ce genre, je note des réactions un poil agressives du genre Final Draft, c’est de la merde!, Fuck the iPad, t’es rien qu’une vendue et tout le toutim, je tiens donc à préciser que 1. ceci n’est PAS un article sponsorisé, 2. j’essaie juste de rendre service en relayant des infos, 3. j’invite ceux d’entre vous qui testeront ce logiciel à donner leur avis sur la bête dans la section commentaires.

Copyright©Nathalie Lenoir 2010

Follow Nathalie_Lenoir on Twitter

Bookmark and Share

35 thoughts on “Celtx, un logiciel d’écriture de scénario gratuit

  • Ping : Twitted by buzz_fr

  • Ping : Tweets that mention Scénario-Buzz » Blog Archive » Celtx, un logiciel d’écriture de scénario gratuit -- Topsy.com

  • 5 octobre 2010 à 10 h 38 min
    Lien Permanent

    J’ajoute que CeltX possède depuis peu son appli pour l’iPad (+ iPhone), gratuite également.
    Elle ne permet que le travail sur les scénarios (alors que CeltX sur ordi connait également les formats « pièce de théâtre », « pièce radiophonique », et quelques autres que j’oublie).

    J’utilise CeltX depuis 2 ans. Il serait vraiment parfait si on pouvait transférer le texte de CeltX vers un vrai correcteur orthographique, puis du correcteur vers CeltX sans perte de formatage.

    Mais c’est vrai que techniquement ça serait difficile.

    Du coup, en ce qui me concerne, j’écris une V1 du dialogue sur CeltX, mais dès la V2 je migre sur OpenOffice en utilisant un export au format HTML, qui ne perd pas le formatage fait par CeltX.

    Pour résumer, si CeltX proposait une intégration totale avec un correcteur (genre Antidote), ce soft serait vraiment parfait.

  • 5 octobre 2010 à 10 h 52 min
    Lien Permanent

    Amusant, je suis justement en train de travailler depuis une semaine sur Celtx pour un rewriting. Le logiciel est assez sympa, avec apparemment une belle ouverture ensuite pour le premier assistant (dépouillement et plan de travail… mais n’étant pas premier assistant je ne saurais dire si cette partie serait suffisante à l’usage). J’ai été assez tenté de quitter final Draft pour celtx parce que j’en ai ras le bol de devoir toujours à un moment où à un autre de la chaîne de fabrication devoir passer sur word parce que la prod, le directeur de prod ou l’assistant réal n’a pas final draft etc. L’idée de dire juste « télécharger celtx » est donc fort tentant.
    Sans compter que Celtx fonctionne également sous Ipad!
    Toutefois j’ai renoncé à celtx pour une raison purement pratique. Même si le formatage est généralement précalibré (tailles des colonnes dialogues, descriptif, etc… et encore le calibrage est fait par rapport, en général, à la langue et l’écriture américaine), j’ai réussi à adapter les modèles de pages de final draft pour que 1 page = 1mn et il est rare qu’un minutage de la scripte ne le confirme.
    Malheureusement impossible sous celx (il me semble en tous cas) de configurer les tailles des colonnes. En repaginant un début de scénario de 27 pages sous Final Draft, je me retrouve avec 37 pages sous celtx… Subissant régulièrement la lecture basique de certains partenaires, je sais qu’ils me diront « 37 pages pour le premier acte, c’est trop, il faut que ça tourne plus autour de 27 ! »…. Donc pas de celtx pour moi… pour l’instant.
    Dommage…

  • 5 octobre 2010 à 10 h 59 min
    Lien Permanent

    Oui c’est dommage. Moi aussi, j’ai un peu laissé de côté Final Draft, pour les raisons que tu évoques. Je tourne en ce moment sur mes petits styles persos calibrés… à partir de Final Draft. Bref, c’est un peu le chat qui se mord la queue! ;-)

  • 5 octobre 2010 à 11 h 10 min
    Lien Permanent

    Moi je reste encore fidèle à F.D. et j’ai assez en horreur word qui plante régulièrement et qui, avec des allés et retours mail, finissent souvent bourrés de virus.

  • 5 octobre 2010 à 11 h 16 min
    Lien Permanent

    C’est pas faux, mais le format rtf est un peu plus secure. J’aime vraiment bien FD mais je connais peu de réals qui l’utilisent.

  • 5 octobre 2010 à 11 h 41 min
    Lien Permanent

    C’est vrai pour le rtf… C’est d’ailleurs ce que je fais en général.
    J’ai réglé le problème autrement : je refuse de travailler avec les réalisateurs et les producteurs qui n’ont pas final draft :-)

  • 5 octobre 2010 à 11 h 46 min
    Lien Permanent

    Je me sers de Celtx depuis plus d’un an, et c’est vrai que c’est très bien pour partager avec une équipe, autant pour dépouiller, que pour l’export en pdf, la possibilité d’exporter. Je suis sous Mac.

    J’ai dû aussi un peu chercher pour avoir le bon format, mais avec les options de formatages A4 en PDF, ça marche pour moi. Suite au message de Yann ci-dessus, j’ai fait la comparaison entre final draft (version démo) et Celtx et je ne trouve pas de différence notable en nombre de pages (que je compare avec la version pdf) dans mon cas, sur un format de 22 pages. Alors peut-être que mon minutage est trop éloigné de la réalité :-( .

    Je le trouve très pratique, mais je reste intéressée de connaître les difficultés éventuelles d’autres utilisateurs!

    J’en profite pour un merci à Nathalie pour ce blog, le ton et la mine d’info!

  • Ping : Tweets that mention Scénario-Buzz » Blog Archive » Celtx, un logiciel d’écriture de scénario gratuit -- Topsy.com

  • 5 octobre 2010 à 16 h 31 min
    Lien Permanent

    Je retire (en partie) ce que je viens dire suite au message d’Ingrid. Effectivement 26 pages sur final draft pour 27 sur Celtx. Mon erreur vient du fait que quand je demande d’indiquer les numéros de pages dans le scénario (scenario–>option de formatage–>pagination) j’obtiens 37 pages. Mais quand je passe en aperçu pdf, je retombe sur 27 ! Donc ça redevient jouable pour moi ;-)
    Mais ça reste bizarre d’avoir une mise en page différente entre le document de travail et le document imprimable. Pas très cool de ne pas avoir en permanence le bon numéro de page sous les yeux.
    … Mais bon, je crois que je vais finir ce scénario sur celtx et voir si je m’y fais !!

  • 5 octobre 2010 à 23 h 39 min
    Lien Permanent

    Bah moi, j’ai passé une demi-journée à me façonner un p’tit modèle de scénar sur Pages via les modèles de paragraphe ( Numérotation scène / Description / Perso / Indications de jeu / Dialogue )… Il ne me reste que trois problèmes à régler :
    1) Comment insérer une scène sans avoir à tout renuméroter manuellement ?
    2) Comment insérer automatiquement un espace entre un point et le début de la phrase suivante ?
    3) Comment ajouter automatiquement un espace entre le dernier mot d’une phrase et le point d’interrogation ?
    Après, je n’ai pas encore expérimenté l’export en .doc dans le cadre d’un travail de réécriture en équipe….puisque je suis tout bonnement en train d’écrire mon premier scénario !
    Voili voilou !
    @+!

  • 6 octobre 2010 à 0 h 25 min
    Lien Permanent

    Oui, euh… C’est toujours moi !
    Quelques petites précisions : je parle de « Pages », le logiciel d’Apple appartenant à la suite logicielle iWork (payante…mais ai-je besoin de le préciser ?!!).
    A noter qu’un très bon modèle de scénario existe déjà dans la liste de modèles des projets. Mais bon, pour les perfectionnistes, on peut se calibrer un modèle aux petits oignons !
    On a la possibilité d’exporter en pdf, word, rtf, « standard » (pour tout massacrer!) et ePub pour que votre scénar puisse être lu via l’application iBooks sur iPhone et iPad.
    Et puis, il y a quelques outils sympatoches de recherche et de référence permettant de vérifier via un raccourci du logiciel la définition d’un mot sélectionné sur wikipédia ou d’effectuer une recherche Google… et je n’ai pas encore fait le tour du soft !

  • 6 octobre 2010 à 0 h 28 min
    Lien Permanent

    Ainsi que des outils de commentaires et de suivi des modifications…ce qui peut-être fort appréciable dans le cadre d’un travail de réécriture à plusieurs.
    Bon allez, j’arrête de vous saouler avec ce soft !

  • 6 octobre 2010 à 11 h 22 min
    Lien Permanent

    Je viens après la bataille. Mais cela à un côté pratique : tous les problèmes que j’ai rencontré sont déjà évoqués par Yann et Ingrid. Merci à vous deux !… Depuis un certain temps moi aussi, je vais et viens entre Celtx et FD. Celtx a beaucoup d’atouts que FD n’a pas certes, mais il reste malheureusement ce problème de pagination que Yann évoque et qu’on rencontre également au moment de l’impression, la moitié de la feuille reste blanche, ce qui sans doute, double le nombre de pages. (Avec un mac, cliquez sur Imprimer puis choisissez Aperçu et vous verrez le résultat.) On peut évidemment convertir en PDF pour voir le nombre exacte de pages, mais j’aime bien voir le résultat au fur à mesure que j’écris, et -il faut l’avouer- ce n’est pas pratique de répéter cette opération toutes les deux minutes. Ceci étant Celtx est un logiciel de libre droit, qui évolue grâce à des passionnés bénévoles. Vous aussi, pouvez y contribuer et l’améliorer. Avis aux amateurs !…
    J’en profite pour dire un grand merci à Nathalie pour ce blog que je suis régulièrement. Félicitations (tardives mais sincères) pour le Schmuck bien mérité.

  • 6 octobre 2010 à 12 h 10 min
    Lien Permanent

    Waouh! Merci à tous pour ces commentaires fort pertinents… et pour vos remerciements ;-)

  • 6 octobre 2010 à 17 h 56 min
    Lien Permanent

    Personnellement je n’ai plus ce problème de pagination, avec la dernière version de CeltX (sous windows). Version 2.7, à contrôler dans le menu « A propos ».

  • 8 octobre 2010 à 9 h 42 min
    Lien Permanent

    J’utilise Celtx depuis pas mal de temps et je le trouve vraiment très pratique. Pour les corrections orthographiques, je corrige les dernière fautes laissées en exportant le texte et en l’ouvrant sous Word…

    Mon seul problème, mais il est assez agaçant, est l’absence d’espaces insécables, ce qui provoque des césures idiotes avec les doubles ponctuations (? ! ; :)… Quelqu’un a-t-il une solution ?

  • 15 octobre 2010 à 8 h 45 min
    Lien Permanent

    Bon, fin d’écriture d’un script sur CeltX et quelques semaines d’essai. Dans l’ensemble vraiment chouette.
    - C’est agréable d’avoir des onglets dans lesquels on peut mettre la structure, le traitement, les noms des personnages, etc. Fini l’ouverture de plusieurs fichiers et le jonglage de l’un à l’autre. Très pratique!
    A part les défauts constatés plus haut, il faut en rajouter quelques autres petits :
    - Un bug en cours de route. Celtx freezait. En jetant et réinstallant tout, impeccable de nouveau. Final draft plus stable?
    - Présent chez FD, mais pas ici, quand on écrit INT. ou EXT. on passe directement en slug line. Sous Celtx on ne retrouve pas cet automatisme. Idem pour les transitions…
    - Devoir être connecté sur internet pour avoir la possibilité de visionner le script en pdf et voir sa pagination. Très désagréable ce souci là…
    Mais dans le fond, je crois que je vais définitivement migrer vers Celtx !!

  • 7 janvier 2011 à 10 h 13 min
    Lien Permanent

    Est ce que je suis le seul a trouver gênant que CeltX soit un logiciel partiellement en ligne et qui nécessite une connexion pour certaines fonctionnalités (visualisation PDF) pour lesquelles ce n’est pas justifié ? Non pas que je craigne le vol des idées par CeltiX ou par d’autres (je n’en suis plus la depuis longtemps) mais plutôt les refus des sociétés de production si elles apprennent que nos scripts « originaux » ont été rédigé sur des logiciels en ligne (quand bien même il ne s’agirait que d’un prétexte)… J’aimerais avoir vos avis (voire même l’avis d’un producteur si certains lisent ces colonnes).

  • 8 janvier 2011 à 16 h 55 min
    Lien Permanent

    Bonjour =)
    je suis tombée sur ce blog par hasard et j’en suis contente, peut-être pourrez-vous m’aider…
    J’utilise le logiciel Celtx version 2.7-fr pour écrire un scénario donc tout va bien de ce point de vue-là, je trouve ce logiciel vraiment très bien et facile à utiliser. (c’est mon tout premier scénario et je manque d’expérience dans ce domaine mais je dois dire que Celtx me facilite assez la tâche). Le problème est au niveau de la mise en page. En effet, lorsque je clique sur « mise en forme PDF » la mise en page est quelque peu différente en pdf qu’en mode écriture. Par exemple il manque des sauts de ligne à certains endroits, rendant le texte un peu trop compact. Ou alors, le soucis que je rencontre aussi, c’est à la fin d’une page, lorsque le texte est interrompu. Je ne sais pas comment éviter qu’un dialogue ou une action soit coupée…
    Si vous pouviez m’aider, ou même m’éclairer, cela me serait d’une grande aide!!
    Merci =)

  • 10 janvier 2011 à 18 h 17 min
    Lien Permanent

    Vous pouvez aussi ajouter une extension à OpenOffice, un modèle de scénario. Les boutons « titre », « dialogue » etc sont prédéfinis, mais vous pouvez modifier les styles si vous voulez. Et le format exporté est directement en .odt ou .doc selon vos préférences.

    http://www.framasoft.net/article2878.html

  • 6 février 2011 à 9 h 43 min
    Lien Permanent

    Merci pour ce blog et pour tous ces commentaires très intéressants !

    À propos de l’extension d’OpenOffice, qu’en pensez vous ? Je travaille avec Celtx mais je me demande si OOo n’est pas plus souple finalement, puisque rien n’est formaté à l’avance. Celtx est « clé en main », donc on gagne du temps au début, mais finalement on en perd à la fin à cause de tous les petits soucis évoqués plus haut.

Commentaires Clos.