24 heures dans la vie d’une scénariste 1/2

Les belles-mères, voisins, banquiers, boulangères, pharmaciennes et poissons rouges le savent bien, les scénaristes sont des bons à rien qui passent leurs journées à se tourner les pouces. Dans un souci d’exactitude documentaire, j’ai suivi pour vous l’une d’entre elle pendant toute une journée (en même temps, je n’ai pas eu trop de mal) afin d’infirmer ou confirmer cette légende urbaine.

Premier reportage de la série « 24 heures dans la vie », voyons comment se déroule la journée d’une scénariste lorsqu’elle « travaille » (ça reste à voir) à domicile.

Présentation du sujet d’étude: Madame X, scénariste (avec une profession pareille, on comprend qu’elle préfère rester anonyme!), la trentaine, un mari, une ado, quatre chats (sic!) et un assistant à grandes oreilles. Vaste programme!

00:15 Tandis que Monsieur X dort à poings fermés (parce que le soir, les vrais travailleurs tombent comme des mouches, c’est scientifiquement prouvé), Madame X songe qu’il serait temps de reposer les deux ouvrages qu’elle lit simultanément afin de plonger dans un sommeil réparateur (on se demande bien ce qui peut la fatiguer autant!). Extinction des feux.

00:30 En attendant de plonger dans un sommeil réparateur, Madame X songe à la journée de travail qui l’attend dans quelques heures.

01:15 Madame X se sent atrocement angoissée sans trop savoir pourquoi.

01:47 Madame X plonge dans un sommeil agité.

03:22 Madame X s’éveille en sursaut et rallume la lumière afin de bondir sur le calepin qui trône sur sa table de nuit, aux côtés de quinze livres de toutes tailles et en diverses langues. Elle note, fébrile, l’idée absolument GE-NIA-LE qu’elle vient de trouver pour débloquer le gros problème narratif qui pourrit l’acte deux de l’un de ses six scripts en cours d’écriture. Monsieur X râle à cause de la lumière.

03:30 Tout est soigneusement consigné sur le calepin. Madame X éteint la lumière.

03:45 Madame X songe qu’il serait vraiment temps de s’endormir…

04: 37 Puisqu’elle tarde quelque peu à trouver le sommeil, Madame X décide d’avancer un peu dans ses lectures. Elle rallume la lumière. Bon, par quel bouquin commencer? Monsieur X s’enfonce rageusement la tête sous l’oreiller.

05: 04 Madame X est fatiguée de lire. Tiens, et si elle allait travailler « une p’tite heure » dans son bureau?

05:15 Madame X s’installe derrière son ordinateur, un chat sur les genoux et une tasse de thé à la main. Elle savoure le silence qui règne sous son toit.

05:17 Un autre de ses chats vomit dans l’escalier. Madame X va réparer les dégâts, insultant le fourbe animal à voix basse.

05: 25 Madame X est plongée en plein travail: elle intègre ses brillantes idées dans le traitement de l’un de ses six scripts en cours d’écriture, celui qui posait problème. Ça fonctionne à merveille, instant de jubilation extrême.

06:45 Madame X s’est endormie sur son clavier, deux chats sur les genoux. Le réveil sonne dans la chambre conjugale. Madame X sursaute, hébétée, faisant peur aux deux félins. L’un d’entre eux bondit sur le bureau et renverse le reste de la tasse de thé sur les notes tandis que son congénère grimpe sur le clavier, faisant planter l’ordinateur.

07:00 Petit déjeuner en famille. Tandis que Monsieur X écoute les infos, que l’ado bougonne dans son bol de céréales, que les quatre félins se baffrent de concert, Madame X somnole les yeux ouverts.

07:30 Mari et ado quittent le toit familial. Tandis que les chats se recouchent, Madame X saute sous la douche, se cognant au passage.

07:34 Sous la douche lui vient une illumination au sujet d’un futur scénario (ou un roman? une pièce de théâtre? une série télévisée innovante?). Madame X se rue, toute savonneuse, dans la chambre, et cherche, hystérique son calepin avant de se souvenir qu’il a du rester dans le bureau.

08:10 Installée derrière son ordinateur, un chat sur les genoux et une tasse de thé à la main, Madame X savoure le silence qui règne sous son toit. Sa journée de travail va pourvoir commencer.

08:12 Bizarrement, Madame X a un énorme coup de pompe.

08:15 Madame X fait le point sur son agenda du jour auprès de son assistant, checke ses mails (48, petite fournée), son profil Facebook, son compte Twitter, tout en baillant toutes les vingt secondes. L’un de ses chats râle à ses pieds parce qu’il veut jouer à la balle.

08:30 Madame X s’attèle à la tâche. Au menu de cette matinée: corrections d’un dossier de demande d’aide d’écriture pour le CNC.

09:45 Réception d’un SMS: c’est sa copine Dédé, celle qui est au chômage et dont le couple bât sérieusement de l’aile. Elle vient manifestement de se réveiller avec des idées noires et la gueule de bois. Elle demande à Madame X si elle est « levée ». Levée?! A cette heure? Non mais elle croit quoi celle là? Ne pas répondre, surtout ne pas répondre!

09:48 Madame X se replonge dans son dossier. Son assistant choisit justement cet instant pour lui lire un podcast.

10:00 Madame X ne pourra pas affronter le reste de la matinée sans une autre tasse de thé.

10:04 Le téléphone (fixe) sonne. Rusée, Madame X filtre. C’est Dédé, qui laisse un message de deux minutes, manifestement très déprimée. Ne pas répondre, surtout ne pas répondre!

10:07 Retour derrière l’écran et au dossier CNC. Mail ingénu du réalisateur du projet en question qui se demande s’il ne faudra pas recalibrer le sujet. Douze fois vingt-six, c’est mieux que six fois cinquante-deux, non? Madame X consent à tout réécrire, pas de problème, après tout, le deadline n’est que dans… huit jours!

10:09 Madame X reçoit par mail, une demande de mise en contact sur Facebook. Un tantinet stressée (on se demande vraiment pourquoi!), elle décide de refaire un tour sur son profil, histoire de faire une pause.

10:15 Re-re-retour au dossier. Bon sang, mais par quel bout prendre la bête?! Madame X décide de passer un coup de fil au réalisateur. Malheureusement, ce dernier est en salle de montage.

10:18 Mail de l’agent. Madame X doit l’appeler de toute urgence au sujet d’un projet « hyper alléchant ». Youpi! Le téléphone sonne à cet instant précis, c’est forcément l’agent. Madame X se rue sur le combiné, erreur fatale! Ce n’est pas l’agent mais Dédé et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça ne va pas très fort.

10:29 Madame X tente désespérément de prendre la parole afin d’annoncer à Dédé qu’elle n’a absolument pas le temps de lui parler aujourd’hui. L’exercice s’avère complexe… et infructueux.

10:34 Tandis que Dédé se repend en récriminations au sujet de son jules, Madame X prend des notes au sujet de l’épisode de série qu’elle compte écrire dans l’après-midi, ce sera toujours ça de gagné…

10:48 Prise de migraine, Madame X finit par prétexter un double appel et annonce à Dédé qu’elle la rappellera en début de soirée.

11:00 Madame X réécrit son dossier de A à Z, et sent son ulcère se réveiller.

11:34 Appel sur le portable. C’est la production qui a engagé Madame X pour écrire un unitaire. Une assistante demande à Madame X si elle peut lui passer le producteur. Madame X acquiesce. L’assistante lui demande de patienter une minute.

11:37 Madame X patiente toujours.

11:38 Le producteur annonce à Madame X que le dernier rendez-vous avec le diffuseur s’est magnifiquement passé. C’est bien simple, « ils adorent tous la V1 ». Bon, mais par contre, ce serait mieux que « l’histoire se passe de nos jours plutôt qu’en 1850 et que le héros devienne une héroïne, parce que c’est plus, enfin dans l’air du temps quoi ». Des changements minimes en somme. La V2? Oh ben, le diffuseur est cool, Madame X aura six bonnes semaines.

11:49 Les chats sont affamés, Dédé a renvoyé trois SMS, Monsieur X, un et l’ado deux. Trois nouvelles demandes de mise en contact sur Facebook et douze autres messages archi mega importants sont dans la boite mail et le dossier n’a pas avancé d’un iota. Madame X écrase une larme de fatigue nerveuse. « Putain, dire qu’il est même pas midi! »

NB: ce texte est une pure œuvre de FICTION, ni voyez aucune confession exhibitionniste de l’auteur mais bon, si certains évènements évoquent de douloureux souvenirs à certains d’entre vous c’est tout à fait normal puisque je me suis longtemps documentée sur la question!

Coming next week dans Bigger than fiction: les douze prochaines heures!

Copyright©Nathalie Lenoir 2010

Follow Nathalie_Lenoir on Twitter