Diffusion d’un documentaire sur Jean Aurenche

Le 8 mai prochain sera diffusé sur la chaine CinéCinéma Classic Jean Aurenche, écrivain de cinéma, un portrait qu’Alexandre Hilaire et Yacine Badday ont consacré à l’un des plus grands scénaristes français.

Je ne peux que vous encourager vivement à le regarder!

Écrivains de l’ombre, les scénaristes français sont rarement connus du grand public car, depuis l’avènement de la Nouvelle Vague, les cinéastes se sont imposés comme les auteurs de leurs films. Les noms de certains de ces écrivains de cinéma sont pourtant passés à la postérité et Jean Aurenche (1903-19992) fait sans conteste partie de ce petit nombre. Après avoir connu, en 2002, les honneurs d’une œuvre de fiction à sa gloire, le très beau Laissez Passer de Bertrand Tavernier, c’est sous forme de documentaire que deux jeunes cinéastes, Alexandre Hilaire et Yacine Badday, lui rendent aujourd’hui hommage.

Présentation:

1976, première cérémonie des César : Jean Aurenche reçoit le César du meilleur scénario pour Que la Fête Commence de Bertrand Tavernier. Ce trophée vient également couronner une carrière de quarante ans et comptant de nombreux classiques du cinéma français : Hôtel du Nord, Jeux Interdits, La Traversée de Paris, Le Diable Au Corps

A partir de cette date emblématique, le documentaire Jean Aurenche, écrivain de cinéma remonte le fil du temps pour mettre en lumière la personnalité de ce scénariste et mesurer son influence sur les films qu’il a écrits pour Autant-Lara, Clément ou Tavernier.
Le documentaire revient sur les éléments clés de sa vie de scénariste : une découverte mémorable du cinéma en 1906 lors d’une séance en plein air dans la Drôme. Une éducation religieuse chez les Jésuites qui, derrière le pouvoir d’évocation des symboles religieux, lui enseigne la valeur du drame, le sens du spectacle et l’art de frapper les esprits. Et, surtout, un amour tenace pour les films burlesques américains, passion à laquelle Aurenche restera fidèle toute sa vie, qu’il s’agisse de réaliser des publicités délirantes dans les années 30 ou d’insuffler des dérapages visuels et des tranches de vie incongrues à ses scénarios.

A partir de lectures de scénarios et l’écoute d’entretiens de Jean Aurenche, Claude de Givray, Bertrand Tavernier, Paul Vecchiali, ou son fils Philippe Aurenche nous font partager leur souvenir de cet homme. Ils évoquent la féconde complicité d’Aurenche avec Pierre Bost, le célèbre article polémique de François Truffaut dans les Cahiers du Cinéma, mais également des aspects moins connus de sa carrière : la portée autobiographique d’un film comme L’Horloger de Saint-Paul (1974) ou sa vocation contrariée de metteur en scène. Au-delà des témoignages, ces rencontres permettent de revenir sur une époque où le scénariste était incontournable dans la conception d’un film. Ainsi, Jean Aurenche, écrivain de cinéma nous invite à la découverte d’un homme passionné qui fut plus encore qu’un scénariste : un écrivain de cinéma.

Jean Aurenche et Bertrand Tavernier

Jean Aurenche, écrivain de cinéma sera diffusé le 8 mai 2010 à 18h50, puis le vendredi 14 mai à 22h25 dans le cadre d’une soirée spéciale Jean Aurenche, sur CinéCinéma Classic.

En attendant de découvrir ce film, je vous invite à lire l’interview qu’Alexandre Hilaire et Yacine Badday ont accordée à l’équipe du webzine Scénaristes.biz.

Copyright©Nathalie Lenoir 2010

Une réflexion sur “ Diffusion d’un documentaire sur Jean Aurenche ”

Les commentaires sont fermés