Procrastination

J’avais évoqué, dans la toute première édition de ma chronique Bigger than fiction ce mal redoutable qui menace chaque auteur, la procrastination. Tous les auteurs? Non, mais pas les stakhanovistes quand même?! Ben si…

Je sais, c’est carrément révoltant de la part d’une scénariste qui met en garde, haut et fort, ses confrères contre la procrastination et les encourage depuis des années à devenir des stakhanovistes de compétition.

Ce cliché date de vendredi dernier. J’étais sensée poursuivre les corrections de mon roman avant de prendre des notes en vue de la réécriture d’un traitement de long-métrage.

Ben voilà, c’est malheureux à dire mais j’ai fauté, toute une après-midi en plus! J’ai honte…

Vous ne le répéterez pas, hein? C’est que j’ai une réputation de bosseuse, moi!

PS: vous remarquerez qu’à force de rester enfermé dans un bureau, le scénariste arbore un teint de navet anémique, signe supplémentaire qui permet de le reconnaitre!

PS2: la présence de la poupée s’explique par un travail photographique en cours, non mais ne croyez pas quand même que j’allais rester le cul dans l’herbe toute la journée sans rien faire!

Copyright©Nathalie Lenoir 2012



Follow Nathalie_Lenoir on Twitter



Bookmark and Share